Rien à déclarer

Mardi 18 décembre 2012, par Julien CHAUVIERRE // Exil fiscal, mode d’emploi

On parle beaucoup d’exil fiscal ces derniers temps. Il conviendrait d’appréhender le sujet par la notion d’optimisation fiscale. Le choix des techniques fiscales et des techniques juridiques relève du contribuable.

- Le droit communautaire offre une liberté de circulation aux citoyens de l’Union (art. TFUE). Vous êtes assujetti à l’impôt sur la fortune et en avez assez d’être traité de minable par votre Premier ministre ?

- A quelques kilomètres de la France vous trouverez Néchin où des compatriotes ayant les mêmes soucis ont trouvé refuge. Certains ont même le siège social de leur multinationale de la distribution à deux pas, mais sont résidants belges.
Achetez ou louez. Vous avez une adresse. Muni de ce précieux sésame rendez-vous à la maison communale (mairie) pour vous enregistrer comme résidant de ce si charmant village.
Il vous reste à passer (ou à établir…) 183 jour par an et fini l’ISF, fini l’impôt sur les plus-values…

- Mais, attention, comme l’a souligné Phillipe Gelluck sur Europe 1 la semaine passée  : La Belgique ne peut quand même pas accueillir toute la richesse du monde….

Répondre à cet article

3 Messages

  • "On ne peut pas accueillir toute la richesse du monde" 18 décembre 2012 19:32, par Julien CHAUVIERRE

    - Le dessinateur belge Philippe Geluck, interrogé par Europe 1, a choisi l’ironie pour réagir à l’installation de Gérard Depardieu en Belgique :

    "Alain Delon ou Charles Aznavour qui s’installent en Suisse, c’est pour l’air de la montagne ; les tennismen qui s’installent à Monaco, c’est pour être près de la mer. En Belgique, c’est l’attrait de la ruralité et les jolis paysages. Je ne sais pas ce qui vous fait croire que ça pourrait être la fiscalité avantageuse. (...) Un jour, on aura tellement de réfugiés fiscaux ici qu’on sera obligé de les renvoyer par charter. On ne peut pas accueillir toute la richesse du monde".

    repondre message

  • Rien à déclarer 20 décembre 2012 20:50, par Nicole

    Merci l’Europe !

    repondre message

  • Rien à déclarer 21 décembre 2012 07:23, par Julien CHAUVIERRE

    Chère Nicole,
    Il convient plutôt de regretter le défaut d’harmonisation fiscale au sein de l’Union européenne, rare domaine à ne pas l’être. Ce sont les Etats qui bloquent..
    De là, une certaine "concurrence" fiscale peut amener les Etats à faire évoluer leur législation fiscale.

    repondre message