Revue de presse franco-belge :: Mardi 5 février 2013

Mardi 5 février 2013, par Julien CHAUVIERRE // Verbatim


- En Une de vos journaux des deux côtés de la frontière, scandale et indignation. Scandale des matchs truqués, indignation face aux licenciements.
Pour L’Humanité « les délinquants ce sont les patrons  ».Le Figaro constate que la déindustrialisation s’accélère : 24 000 postes perdus en France dans le secteur manufacturier.

- En Belgique, « Arcelor-Mittal qui s’est désinvestit à Liège alors qu’il a pourtant largement profité du système, et notamment des intérêts notionnels » (Metro 5/02/13 p.2) s’immisce dans le débat budgétaire. (…) MR et cdH envisagent une baisse sur l’impôt des sociétés . »

La Libre Belgique s’interroge (p.4) «  2013 serait-elle une année préélectorale ? (…) Il serait donc faux de croire que l’année 2013 sera une année banale. D’ailleurs, le premier terrain d’affrontement se rapproche. Il sera cette fois socio-économique et budgétaire. Ici, les fractures ne seront pas Nord/Sud mais plutôt gauche/droite."

- Mais la Belgique reste en pointe dans certaines industries. Ainsi, Le Soir présente la Belgique comme une « usine à ecstasy ». « La Belgique et les Pays-Bas restent au rang des premiers producteurs « industriels » d’ecstasy, d’après un rapport sur le trafic de drogue en Europe d’EUROPOL, l’organe européen de coopération policière. « La Belgique y apparaît comme plaque tournante du cannabis et de la cocaïne. »

- En pages Débats de La Libre Belgique, Daniel Cohn-Bendit, Isabelle Durant et Serge Léonard cosignent une tribune « Faire face aux eurosceptiques et populistes ». Leur réponse passe notamment par « un renversement de la méthode communautaire contre la prédominance actuelle d’un intergouvernementalisme européen où les choix de quelques-uns sont imposés à une majorité d’européens. »

Répondre à cet article