Les français ne changent pas

Samedi 22 décembre 2012, par Julien CHAUVIERRE // Chroniques d’Outre-Quiévrain :: Les français vus de Belgique

- GÉRY DE MAET A TOUJOURS QUELQUE CHOSE À DIRE ! À la lumière de l’exil (temporaire ?) de Gérard Depardieu, nos amis français nous ont offert un florilège de ces traits de caractère qui ont fait leur réputation à l’étranger et pas toujours dans le bon sens (il suffit de le demander aux Anglais !).

Ainsi, certaines réactions ont oscillé entre l’arrogance et la condescendance.

On a eu droit à un mouvement de menton de la part du président François Hollande annonçant qu’il allait “renégocier” avec la Belgique et le Luxembourg les conventions fiscales bilatérales. Cela dit sur le ton sans réplique d’un maréchal de Napoléon sommant un régiment de Cosaques de se rendre.

La condescendance, ensuite, venant de Michel Sardou ou de Daniel Cohn-Bendit, pour qui Depardieu allait “s’emmerder comme un rat mort à Néchin”. Alors que Néchin est à dix minutes de Lille, elle-même à une heure de Paris en TGV.

C’est oublier aussi que Gégé est un enfant de la Touraine où les hivers ne sont pas plus animés qu’à Estaimpuis. Pas davantage que la Creuse ou la Dordogne ne sont réputées pour leur vie nocturne.

On a beau parler de l’Europe, de la monnaie unique, de l’ouverture des frontières, la France ne change pas et les Français non plus..."

Répondre à cet article