Le passage à l’Europe

Lundi 4 février 2013, par Julien CHAUVIERRE // Lectures

Le passage à l’Europe : Histoire d’un commencement

- L’excellent livre [1] de Luuk Van Middelaar publié en 2009 en néerlandais vient de sortir en français. (NRF Gallimard, trad. D. Cunin et O. Vanwersch-Cot).
Je ne peux qu’en recommander la lecture à ceux qui s’intéressent au processus d’intégration européenne et à l’avenir de l’Union, à l’heure où le Premier ministre britannique annonce un référendum sur son maintien.
- Ce livre a reçu de nombreux prix : prix du livre européen, prix Louis Marin de l’Académie des sciences morales et politiques en 2012 et le prix Socrate en 2010.
- Pour Denys Simon, professeur à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, dans la dernière livraison de la Revue Europe (janvier 2013), il s’agit sans doute d’un des meilleurs ouvrages écrits depuis longtemps – notamment depuis « Penser l’Europe » d’Edgar Morin – sur la construction européenne et il conclut : À cette saison des voeux, relisons Edgar Morin : « Contrairement à l’insecte, l’Europe n’a pas le programme préalable de sa transformation, elle n’a pas de système central qui la gouvernerait. La métamorphose est inachevée. Nous ne sommes ni chenille ni libellule. Nous sommes encore dans la chrysalide. L’effort décisif reste à faire » (E. Morin, Penser l’Europe : Gallimard 1990).

Répondre à cet article

1 Message