Geluck : "on ne peut accueillir toute la richesse du monde"

Mardi 18 décembre 2012, par Julien CHAUVIERRE // Fiscalité

- Le dessinateur belge Philippe Geluck, interrogé par Europe 1, a choisi l’ironie pour réagir à l’installation de Gérard Depardieu en Belgique :

"Alain Delon ou Charles Aznavour qui s’installent en Suisse, c’est pour l’air de la montagne ; les tennismen qui s’installent à Monaco, c’est pour être près de la mer. En Belgique, c’est l’attrait de la ruralité et les jolis paysages. Je ne sais pas ce qui vous fait croire que ça pourrait être la fiscalité avantageuse. (...) Un jour, on aura tellement de réfugiés fiscaux ici qu’on sera obligé de les renvoyer par charter. On ne peut pas accueillir toute la richesse du monde".

Répondre à cet article

3 Messages