Bernard Arnault recalé en Belgique !

Jeudi 20 décembre 2012, par Julien CHAUVIERRE // Exil fiscal, mode d’emploi

- Il convient de distinguer les cas de nos deux derniers exilés fiscaux. Gérard Depardieu semble quitter la France pour l’ISF alors que les motivations du PDG de LVMH relèvent plus du droit des successions. En effet, celui-ci est plus clément Outre-Quiévrain.

- Je m’étonne qu’un dirigeant d’une multinationale, aidé d’une armée de juristes et d’avocats, soit passé à côté d’une condition essentielle de la collation de la nationalité belge : résider dans le plat pays depuis au moins trois ans... Et Bernard Arnault ne réside à Uccle que depuis 2011...

- « L’organisme dont l’avis est requis pour les demandes de naturalisation a envoyé un avis négatif à la commission parlementaire chargée de l’examen de son dossier », explique Le Monde. Celle-ci doit aussi obtenir un rapport des services de renseignement et du parquet général. Mais avec ce premier revers risque, la demande du patron de LVMH « sera dès lors probablement recalé »"

- « Un feu vert immédiat semble désormais hautement improbable », estime le quotidien belge néerlandophone De Morgen (Franse miljardair kan geen Belg worden).

Répondre à cet article

6 Messages